SEO

Perte de trafic SEO : mon site web perd son référencement !

Perte de référencement
Trafic SEO
Référencement naturel
Pénalité Google
Perte de trafic SEO : mon site web perd son référencement !

En mai 2020, une actualisation de l’algorithme Google appelée May Core Update a conduit à une perte de référencement naturel pour de nombreux sites web. Beaucoup d’experts SEO (Search Engine Optimization) ont alors parlé de “gagnants” et de “perdants”. 

Cette façon de présenter les choses crée pourtant la confusion. Elle laisse penser qu’il existe une certaine fatalité dans la perte de classement d’un site web dans les résultats de recherche. Elle néglige aussi la possibilité que certains sites internet aient vécu une perte de trafic SEO pour d’autres raisons que le nouvel algorithme suivi par les robots du géant californien. 

En réalité, diverses causes expliquent la situation d’un site web qui perd soudainement son référencement, sans explication évidente. Nous détaillons ici toutes ces explications, qui nous rappellent que le web reste un milieu mouvant, dans lequel il faut constamment optimiser pour rester en course. C’est dans cet esprit que nous vous donnons aussi nos conseils pour bien réagir en cas de chute de référencement organique avérée.

Pourquoi un site web perd son référencement selon Google 

Les questions de référencement naturel concernent encore majoritairement le moteur de recherche Google. Quand un site internet perd sa place, c’est donc souvent dans la SERP (search engine result page) du géant du web. Un webinaire du “Google Webmaster”John Mueller diffusé en 2020 a beaucoup été relayé. Voici les principales raisons qu’il invoque pour expliquer une chute du référencement naturel. 

Internet change, la concurrence web aussi

J.Mueller a tenu à rappeler que le web constitue un environnement en perpétuelle évolution. C’est aussi ce qui fait son succès commercial : tout peut changer sur Internet, vous pouvez donc détrôner vos concurrents. Un site web qui monopolise la première place des pages de résultats depuis des années peut donc être évincé : 

  • de nouveaux sites internet apparaissent et concurrencent l’existant ; 
  • vos concurrents deviennent tendance, gagnent des backlinks et caracolent en haut de la SERP ; 
  • les requêtes des internautes évoluent et se tournent moins vers votre offre ou votre secteur ; 
  • un site à forte autorité de domaine qui “linkait” vers vous supprime ses liens et / ou les posts qui vous concernent.

Les pertes de trafic SEO dues aux actualisations des algorithmes de Google

Régulièrement, Google met ses algorithmes de classement à jour. Ceux-ci sondent les sites internet pour évaluer leurs capacités à favoriser l’expérience utilisateur (UX) et à répondre aux recherches des internautes. La plupart des actualisations Google suivent en tout cas cette logique. 

Nombreux sont les sites web qui écopent d’une lourde perte de trafic organique suite à une mise à jour. Dans ce cas, Mueller rappelle deux écueils : 

  • penser que quelque chose sur le site web fonctionne nécessairement mal ;
  • imaginer que son site internet fait partie d’une catégorie de contenus condamnée par Google.

En réalité, la plupart du temps, les actualisations Google ont pour conséquence de rétablir le référencement organique de sites jusque-là lésés. Par voie de conséquence, d’autres sites perdent leur positionnement. Cela ne résulte pourtant pas d’une logique de punition ou de pénalités Google, mais bien de promotion des meilleurs. 

Il reste cependant possible de vérifier que d’autres causes, non évoquées par Mueller, n’expliquent pas une chute brutale de classement dans la SERP.

Autres causes possibles de baisse de SEO à envisager 

Les raisons que présente l’expert Google cité ci-dessus se restreignent à quelques contextes. Deux autres motifs peuvent aider à comprendre un déclassement dans les résultats de recherche.

Refonte de site et changement de nom de domaine 

La migration vers un nouveau domaine WordPress, OVH ou Prestashop relève d’une démarche complexe, qui peut entraîner une perte de référencement. Pour conserver son positionnement malgré la migration, il convient donc de se servir de la Search Console pour prévenir Google. Il faut aussi vérifier toutes les URLs des backlinks du nouveau domaine, pour faire la chasse aux erreurs 404. 

De la même façon, la refonte d’un site peut occasionner une perte de trafic organique, principalement due à de mauvaises redirections. Pensez à bien tester vos URLs pour détecter les liens brisés.

Modifications inopportunes de la structure du site web

Il arrive aussi que la perte de trafic SEO relève d’une mauvaise utilisation : 

  • Cas 1 : vous créez de nouvelles pages sans vous attarder sur les métatitres et métadescriptions. Google n’arrive plus à différencier ces métadonnées de celles d’autres pages du site web. Ses robots de crawl en concluent que l’internaute ne s’y retrouve pas non plus, et déclassent votre site. 
  • Cas 2 : vous changez la structure d’une page et modifiez l’emplacement d’éléments importants pour le SEO, comme les titres ou les photos et vidéos. Les moteurs de recherche peuvent alors déclasser la page, ou changer l’analyse qu’ils en font et le sens qu’ils lui donnent. Dans cette dernière situation, votre page ne se classe plus sur les requêtes habituelles. Cliquez ici pour en savoir plus sur l’optimisation des images pour le référencement naturel
  • Cas 3 : vous avez créé plusieurs pages sur la même thématique, et leurs référencements naturels se cannibalisent entre eux. 

Que faire en cas de perte de trafic SEO ?

Comment réagir en cas de catastrophe visible de référencement organique et donc de trafic ? 

1 – Rendez-vous sur Google Analytics pour évaluer la perte de trafic SEO strictement due au référencement naturel. S’agit-il d’une baisse réelle ou d’une simple variation ponctuelle du volume de visites ? 

2 – Servez-vous de l’outil Google Search Console pour identifier précisément les mots clés sur lesquels vous avez perdu en classement. 

3 – Vérifier sur Google Trends que les requêtes sur lesquelles vous avez l’habitude de performer sur la SERP sont encore tendance. 

4 – Si votre perte de positionnement, et de trafic organique, s’explique par le succès de vos concurrents, enchérissez. Boostez votre offre ou votre contenu, développez une stratégie de backlinks sur des sites d’autorité.

5 – Comme vu ci-dessus, la structure de vos page web et leurs métadonnées occupent un rôle stratégique dans leur référencement. Assurez-vous de leur optimisation. 

De façon plus générale, les algorithmes de Google adoptent une logique qui va toujours plus dans le sens de l’amélioration de l’expérience utilisateur. Tout ce qui permet de rendre votre site web plus ergonomique mérite donc d’être investi régulièrement : 

  • architecture de site claire et compréhensible ;
  • sitemap limpide, avec un balisage efficace ; 
  • suivi rigoureux des tendances de recherche de vos cibles ;
  • navigation facilitée sur tous les supports, et notamment sur mobile.

Si toutes ces mesures ne vous aident pas à identifier une solution pour retrouver votre place dans les résultats Google, pensez à demander l’avis de nos experts SEO. Nous avons l’habitude de résoudre de nombreux problèmes de référencement naturel. Nous pouvons d’ailleurs vous donner de premières pistes d’analyse lors d’un pré-audit de 45 minutes