SEO

SXO : la Search eXperience Optimization, le nouvel SEO ?

Depuis plusieurs années, un nouveau terme a fait son apparition dans le monde du webmarketing : le SXO pour Search eXperience Optimization ou optimisation de l’expérience de recherche en français. Mais quelle différence entre SEO et SXO ? Pourquoi prendre en compte le SXO dans votre stratégie de référencement et comment faire ? 

Quelle est la différence entre le SEO et le SXO ? 

Tout d’abord, il faut savoir que l’optimisation des moteurs de recherche (SEO) repose sur la compréhension des algorithmes des moteurs de recherches et de la façon dont les robots collectent des informations, les traitent et les indexent. La finalité du SEO est d’optimiser un site web en fonction des algorithmes des moteurs de recherches. Pour cela, on sait que le contenu, le netlinking et les aspects techniques sont les trois principaux piliers.

Le SXO pour sa part, cherche à améliorer l’expérience utilisateur sur un moteur de recherche et couvre le processus de recherche en lui-même et la présentation des résultats. Les moteurs de recherches et Google en particulier, prennent de plus en plus en compte l’intention de recherche de l’utilisateur, comme l’a montré la mise à jour BERT en octobre 2019 et la manière dont les résultats de recherches sont présentés évolue également ! 

L’intention de recherche au coeur du SXO 

Quel est l’intérêt de Google ? Étant donné que les moteurs de recherche tels que Google ne vendent pas directement des marchandises, le principal objectif du moteur de recherche est d’indexer et de classer les pages web et informations vers lesquels il renvoie dans l’ordre le plus pertinent et efficace possible pour l’utilisateur. 

Moins un utilisateur a d’interaction avec le moteur de recherche, plus son expérience est positive. Par exemple, le premier lien sur lequel vous cliquez lors de votre première requête, fournit les informations ou le contenu exact que vous recherchez. Pour donner une réponse la plus proche possible de ce que recherche l’utilisateur, il faut répondre à son intention de recherche. 

L’intention de recherche est l’objectif ultime de la personne utilisant un moteur de recherche. Les algorithmes Google Hummingbird, Google RankBrain, et plus récemment BERT,  Google interprète l’intention de recherche et affiche ses résultats en fonction. 

On peut classifier les intentions de recherches selon trois grands groupes : 

  • Navigationnel : l’utilisateur recherche une page ou un site web précis. Il va donc chercher tout simplement “Facebook” “site impôts” ou “se connecter CIC”
  • Transactionnel : l’utilisateur recherche à commander ou acheter un produit ou service à partir d’un site comme le vôtre. Il va utiliser des termes comme “acheter chaussures” “s’abonner à tel magazine” “trouver une assurance”
  • Informationnel : l’utilisateur est dans une démarche de recherche d’informations. Il peut utiliser les termes “signes enceinte”, “prix appartements paris” “qu’est-ce que le sxo ?”

À l’exception des recherches de navigation, presque toutes les recherches sont des questions, même lorsqu’elles ne sont pas formulées comme telles et Google réussit lorsqu’il trouve la réponse à votre question (même implicite). 

Position 0 et résultats enrichis 

“Quand l’expérience de recherche commence sur Google et se termine sur Google.” 

Cette phrase résume parfaitement ce que sont les résultats enrichis et la position 0, qui transforment les moteurs de recherches en “moteurs de réponses”. Les utilisateurs veulent trouver rapidement les informations qu’ils recherchent et y avoir accès le plus simplement possible.

La position zéro correspond aux informations que Google propose tout en haut de sa première page de résultat de recherche.  Il s’agit d’un extrait de contenu optimisé, affiché au-dessus des autres résultats dans un encadré spécial. Une description textuelle, qui correspond à un extrait du site, est affiché au-dessus du lien. En général, la position 0 répond directement à une requête et à l’intention de recherche de l’utilisateur. 

Hormis la fameuse position zéro, il existe d’autres types de résultats enrichis (ou featured snippet). Ces résultats sont diffusés sous différentes formes. L’un des featured snippet le plus fréquent  est la boite People Also Ask ou Autres questions posées en français. Les PPA consistent en une boxe indexant plusieurs questions fréquentes dont on peut dérouler la réponse. En quelques lignes et sans avoir à parcourir le site, Google vous fournit la réponse correspondant à votre recherche. 

Le knowledge graph est également devenu un classique, très utile pour de nombreux utilisateurs. Cette sorte de carte est positionnée sur le côté de la page de résultats et fournit des informations provenant de différentes sources. Notamment Wikipedia, Wikidata ou encore le World Factbook de la CIA. 

Il existe une multitude d’autres types de résultats enrichis. Il y en a pour les recettes de cuisine, les vidéos, les horaires de cinéma ou encore les FAQ.

Mais comment apparaître en featured snippet ? C’est surement la question que vous vous posez maintenant que vous connaissez l’importance que ce type de résultat. Digital Lead vous accompagne dans la définition de votre stratégie SEO et vous aide à atteindre la fameuse position 0 !